Depuis 2001, Sabrina Chézeau mêle, dans sa recherche, récit, théâtre et mouvement. Elle associe la parole au langage du corps.

 

 

Sa parole s'affirme dans un tissage subtil entre récits de vie, contes traditionnels et slam-poésie où le merveilleux s'inscrit dans le quotidien qui nous entoure pour mieux le révéler.

 

Crédit photo / Pierre Parent


Au sein de La Farouche Compagnie qu'elle a fondé en 2009 et entourée de toute une équipe, elle raconte les relations de famille et les passions humaines ; les silences, les émotions et les secrets qui s'y nichent.

Le défi de la compagnie est de s'emparer de thèmes profonds et délicats et de les traiter avec humour et légèreté  .

Le rire et le langage du corps agissent alors comme de véritables dé-tenseurs  qui permettent de se laisser traverser par d'intenses émotions.

 

Sabrina Chézeau s'est formée à l'école de Théâtre Jacques Lecoq à Paris après avoir travaillé le conte auprès de Michel Hindenoch. Ensuite, avec Luigi Rignanèse autour de sa création « La Sauvage", elle affine ses outils de conteuse.

En parallèle à son métier de conteuse, Sabrina Chézeau se forme en Gestlat-Thérapie.  En plongeant ainsi dans les labyrinthes de l'âme humaine, elle aiguise ses outils d'auteure et ses histoires déploient leur véritable  pouvoir guérisseur.