LA SAUVAGE

Spectacle tout public à partir de 10 ans

 

Durée : 1h15
Création 2014

 

L'histoire


Au fil d'un été dans les tréfonds de la Creuse, une jeune fille de 13 ans amène la joie, l’insolence et la couleur dans l’hôpital où vit  sa Mémé et toute une bande de furieux déjantés. Elle puise sa force avec une femme  que les autres nomment « La Sauvage » qu’elle va voir dans la forêt sur son vélo orange,  à toute allure, la peur dans les entrailles et l’excitation pétillante au creux du ventre. Ce seul en scène est une véritable performance théâtrale où sont joués plus d’une  quinzaine de personnages tous plus humains les uns que les autres. Un spectacle drôle, tendre et touchant qui questionne avec audace notre peur de la différence et de la folie.

 

Ecriture et interprétation : Sabrina Chezeau

 

Mise en scène et co-écriture : Luigi Rignanese

 

Création et régie lumière : Mathieu Maisonneuve

 

Administration : Isabelle Cazien

 

Diffusion : Dominique Declercq

Note d'intention

 

Tôt dans ma vie, j’ai été confrontée à la question de la folie. J’étais trop jeune pour me  souvenir précisément du service gériatrie-psychiatrie où était ma grand-mère mais  il m’est restée une émotion intense et l’évidence qu’un jour, je parlerai de cet univers dans l’une de mes créations.

 

Il me faudra sept années de métier à aiguiser mes outils d’auteure, conteuse et comédienne pour parler de ce thème avec humour et détachement, tendresse et légèreté.

 

J’ai fondé ma recherche sur deux destins de femmes. L’une (ma grand-mère) sociable,  dévouée, acceptée à tout égard par son environnement qui bascule dans la folie et  se retrouve à l’hôpital psychiatrique ; l’autre (La Sauvage) vit à l’écart, seule et indépendante, montrée du doigt comme différente et témoigne pourtant d’une farouche liberté  et d’une profonde joie.

 

Des questions sont au centre de ma recherche : Qu’est-ce que la folie ? Quand débarque t-elle ? À quoi tient ce fil fragile qui la sépare de la santé mentale ? Comment est vécue  la différence par chacun et sous le regard des autres ? Est-ce qu’à ne pas être assez fou  on le devient trop d’un coup ? J’appuie mon écriture sur une alternance de situations sensibles et de légèreté où  le rire vient agir comme un dé-tenseur qui permet de se laisser traverser par d’intenses émotions. L’histoire déploie alors son véritable pouvoir guérisseur.

                                                              Sabrina Chézeau

Presse

 

" Tout y est : l'humour, l'émotion, le merveilleux, la poésie, juste ce qu'il faut de son et de lumière pour mettre subtilement en valeur la narration". LE MONDE.fr (Christina Marino - 5 mai 2018)

 

" Cette épatante conteuse et comédienne nous embarque dans un extraordinaire voyage entre réalité et imaginaire avec un formidable talent pour  incarner tous les personnages". LE MONDE.fr (Christina Marino - 5 mai 2018)


« De la tendresse, de la drôlerie, de l'aventure palpitante, de la pudeur, de la spontanéité, Sabrina Chézeau distille tout cela avec beaucoup de justesse. » MIDI LIBRE


« Pas moins d'une quinzaine de personnages différents, drôles, sérieux, hautains... Mais si proches de la réalité de tous les jours... Et un texte riche en rebondissements humains » LES DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE


« Un moment de grâce partagé, salué par un public remué et radieux en larmes pour beaucoup et se découvrant avec bonheur un peu plus humain qu'avant. » GUY GALVIER, LES YEUX OUVERTS

 

" La Sauvage doit être vue ! Sabrina Chézeau propose un spectacle à haute teneur émotionnelle. Elle déploie une capacité incroyable à se glisser d'un personnage à l'autre en un seul clignement de cils toute en subtilité. C'est puissant et Magnifique !" MIDI LIBRE